Désacidification de jus de fruits

Le jus de cannerberge présente une acidité naturelle à maturité qui le rend difficilement consommable tel-quel et est utilisé aujourd’hui sous forme de préparations généralement adoucies par l’ajout de sucre. L'objectif de cette étude est de proposer un produit à l’acidité corrigée mais sans ajout de sucre supplémentaire, tout en limitant au maximum la capture de molécules d'intéret (type flavonoïdes) pour conserver les particularités « santé » du jus de canneberge.

 

=> Seprosys a développé une méthode de désacidification de jus de fruits, pouvant être appliqué à tous types de jus acides nécessitant une désacidification, sans ajout de sucre ou de molécules chimiques. Ce nouveau procédé de désacidification, réalisé sur résine échangeuse d'anions, est simple à mettre en oeuvre, peu coûteux et n'altère pas les composés d'intérêts présents dans le jus de fruit.

=> Cette méthode a été brevetée

 

Brevet désacidification jus de fruits

Désacidification de jus de fruits

Procédé de désacidification d'un jus de fruit, notamment d'un jus de canneberge, FR 3056080 (A1)

Traitement d'un extrait de tabac

Parmi les composés toxiques présents dans la fumée de tabac, la recherche a identifié différentes molécules produites par la dégradation de protéines et de polyphénols. Afin de diminuer la nocivité de cette fumée de tabac, différentes méthodes telle que l'utilisation de floculants ou d'absorbants ont été testés, sans toutefois atteindre les rendements escomptés. 

 

=> Seprosys a développé un procédé de réduction des protéines et polyphénols présents dans le tabac en utilisant une ultrafiltration membranaire suivie d'un échange d'ions. Grâce à cette méthode, près de 100% de la Rubisco (protéine très majoritaire des feuilles de tabac) et de l'acide chlorogénique (polyphénol le plus abondant) ont pu être éliminés d'un extrait de tabac liquide.

=> Ce procédé a été breveté

 

Brevet traitement d'un extrait de tabac

Traitement d'un extrait de tabac

Treatment of tobacco material, WO 2014080225 (A1)

Séparation d'acides carboxyliques

Certains procédés de fermentation produisent des solutions aqueuses contenant différents types d'acides carboxyliques et de sucres. Il peut être intéressant de développer un procédé permettant la séparation de ces acides carboxyliques les uns par rapport aux autres.

 

Dans ce contexte, Seprosys a mis au point un procédé de séparation d'acides carboxyliques contenus dans une solution comprenant des acides mono-, di- et tri-carboxyliques ainsi qu'au moins un sucre (par exemple du glucose). Ce procédé consiste à faire passer la solution aqueuse sur un ensemble de particules de résines liées de manière covalente avec des groupes ammonium quaternaires.

=> Ce procédé a été breveté

Brevet acides carboxyliques

Procédé séparation d'acide carboxyliques

Separating carboxylic acids, WO 2017/079151 (A1)